«

»

déc 01

Prévenir les intoxications au monoxyde de carbone

LES INTOXICATIONS AU MONOXYDE DE CARBONE CONCERNENT TOUT LE MONDE
LES BONS GESTES DE PRÉVENTION AUSSI.

Chaque année en France, 5000 personnes sont victimes d’une intoxication due au monoxyde de carbone (CO), et 100 en décèdent. Le monoxyde de carbone reste la première cause de mortalité par gaz toxique.
Ainsi en 2010, 147 personnes ont été intoxiquées par le monoxyde de carbone en Lorraine.

Ces intoxications surviennent en nombre chaque hiver, dès la mise en marche des appareils de chauffage car elles sont liées à une ou plusieurs des causes suivantes :
· mauvais fonctionnement d’un appareil à combustion (bois, gaz, charbon, pétrole…),
· manque d’aération du logement,
· conduit d’évacuation de gaz brûlés défectueux ou obstrué.

Pour éviter ces risques, un certain nombre de gestes de prévention doivent être adoptés et mis en pratique tout au long de l’hiver, que se soit dans les habitations individuelles, les espaces accueillant du publics, les immeubles collectifs ou encore les lieux de cultes.

Afin de limiter les risques d’intoxication au monoxyde de carbone au domicile, il convient :

  • avant chaque hiver, de faire systématiquement vérifier et entretenir les installations de chauffage et de production d’eau chaude, ainsi que les conduits de fumée (ramonage mécanique) par un professionnel qualifié ;
  • tous les jours, d’aérer au moins 10 minutes, de maintenir les systèmes de ventilation en bon état de fonctionnement et de ne jamais obstruer les entrées et sorties d’air ;
  • de respecter systématiquement les consignes d’utilisation des appareils à combustion indiquées par le fabricant : ne jamais faire fonctionner les chauffages d’appoint en continu ; placer impérativement les groupes électrogènes à l’extérieur des bâtiments ; ne jamais utiliser pour se chauffer des appareils non destinés à cet usage : cuisinière, brasero, barbecue, etc.

 Retrouvez ici les informations sur les bons gestes de prévention
dans le dépliant sur le monoxyde de carbone.
(Fichier PDF – 1,4 Ko)

Rappel : En présence d’un appareil à combustion, maux de têtes, nausées, vomissements, sont les symptômes qui doivent alerter. Si ces symptômes sont observés chez plusieurs personnes dans une même pièce ou qu’ils disparaissent hors de cette pièce, cela peut être une intoxication au monoxyde de carbone. Dans ce cas, il est nécessaire d’aérer, d’évacuer le lieu et d’appeler les urgences en composant le 15 ou le 112.

Pour tout renseignement complémentaire, consultez le site www.prevention-maison.fr et www.inpes.sante.fr

Source : Préfecture de Meurthe et Moselle
Crédit Photo diaporama : Flickr – Cyberslayer